La Bourse de Paris en quête de tendance

le
1
Euronext à la Défense. (© Euronext)
Euronext à la Défense. (© Euronext)

Le CAC 40 hésite sur le chemin à prendre vers 10h30. Depuis plusieurs jours, le pétrole est l'unique préoccupation des places boursières qui avaient tendance à suivre la moindre évolution du prix du baril, sur fond de craintes quant à la surabondance de l'offre et l'attentisme de l'Opep.

Les investisseurs sont dans le même temps attentifs à la politique monétaire de la Fed, qui a achevé mercredi après la clôture européenne sa réunion de deux jours.

«La première réaction sur les marchés actions a certes été mitigée car certains investisseurs attendaient des propos plus pessimistes, ce qui aurait pu signifier que la Fed allait attendre plus longtemps avant une prochaine hausse des taux», expliquent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

La Fed a laissé ses taux d'intérêt inchangés six semaines après avoir acté une première hausse, en notant que la croissance économique des Etats-Unis avait ralenti à la fin de l'année dernière, que l'inflation resterait basse à court terme et qu'il fallait surveiller "les développements financiers et économiques" dans le monde.

Mais pour Aurel BGC, le retournement de Wall Street après la publication du communiqué "ne devrait pas avoir de conséquences durables, puisque si la situation se dégrade, il est peu probable que la Fed relève les taux.

Lors de la séance qui s'ouvre, le marché suivra une nouvelle fois l'évolution des prix

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 il y a 10 mois

    Ca y est les petits manipulateurs et traficoteurs de marché ont vu leur point technoque à 4400, ils vont pouvoir appueyr pour faire rebaisser le marché ! ils n'auront pas beaucoup de mal, car à part eux, il n'y a personne !Cela n'a plus l'air dérangé grand monde, apparemment, puisque rien n'est fait pour redonner confiance aux vrais investisseurs finaux !