La Bourse de Paris en légère progression

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)

Très attendus, les PMI ont permis à l'indice français de s'orienter dans la bonne direction. Ces indices (manufacturiers, dans les services ou composite) sont très surveillés par les investisseurs car ils sont considérés comme des indicateurs avancés fiables de la conjoncture. 

Dans la zone euro, l'indice PMI s'est redressé de 53,3 à 54,1 en mars, son plus haut depuis mai 2011. En France, l'activité du secteur privé a augmenté pour le deuxième mois consécutif en mars (indice PMI à 51,7).  L'indice du secteur des services est ressorti à 52,8, après 53,4 en février. Il reste cependant au-dessus des 50, qui sépare croissance et contraction de l'activité. L'indice du secteur manufacturier grimpe lui à 48,2 contre 47,6 en février.

C'est la Chine qui a ouvert le bal des publications avant l'ouverture des marchés européens avec une contraction de son activité manufacturière, suggérant un assombrissement persistant de la conjoncture dans la deuxième économie mondiale.

"La publication des indices PMI (...) a débuté sur une note négative avec une chute de l'activité en Chine. Le pays fait face à un ralentissement de sa croissance que les autorités tentent de limiter sans pour autant recourir à un nouveau programme de relance budgétaire massif. Toutefois, une poursuite de l'assouplissement

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant