La Bourse de Paris démarre en lègère baisse

le
0
Un opérateur de marchés derrière sa console/ (© DR)
Un opérateur de marchés derrière sa console/ (© DR)

L'indice CAC 40 perdait 10,92 points à 4.406,10 points. Vendredi, il avait gagné 2,19%, grâce notamment aux espoirs placés dans les banques centrales.

Le marché parisien renouait avec la prudence à l'entame de ce nouveau mois, méfiant après la publication de statistiques chinoises et la baisse des prix du pétrole, repassés sous les 33 dollars le baril.

En Chine, selon l'indice PMI gouvernemental publié dans la nuit, l'activité manufacturière s'est nettement contractée en janvier, enregistrant son plus fort repli depuis plus de trois ans.

En revanche, l'indice du cabinet Caixin-Markit a établi son propre PMI pour janvier, à un niveau légèrement supérieur à décembre.

Le marché attend désormais les indices PMI définitifs en zone euro dans la matinée, puis l'indice ISM d'activité dans l'industrie aux Etats-Unis dans l'après-midi.

La semaine dernière, le marché a retrouvé des couleurs grâce au soutien des banques centrales, face à un environnement économique dégradé.

Le rebond des indices en fin de semaine dernière a été impulsé par la Banque du Japon (BoJ) qui a surpris en annonçant la mise en place de taux d'intérêt négatifs, ce qui a rassuré les investisseurs quant à la détermination des banques centrales à tout faire pour relancer leurs économies.

La BCE devrait d'ailleurs renforcer son soutien à l'économie en mars, tandis que la Réserve fédérale

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant