La Bourse de Paris déjà tournée vers le référendum italien (-0,35%)

le
0

La Bourse de Paris a ouvert en léger recul (-0,35%) jeudi, rattrapée par les inquiétudes entourant le référendum italien, sans prendre le temps de profiter de l'accord conclu par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à Vienne.

A 09H09 (08H09 GMT), l'indice CAC 40 perdait 16,23 points à 4.562,11 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,59%.

"Un risque de moins, plus que trois", alors que "l'Opep est finalement parvenue à s'entendre sur un mécanisme de régulation des volumes de brut qui seront produits à partir de janvier 2017", ont résumé les stratégistes de Crédit Mutuel CIC.

Les États membres de l'Opep se sont entendus à Vienne pour réduire leur production, scellant après des mois de dissensions un accord indispensable pour faire remonter les prix. C'est la première fois depuis 2008 que les 14 pays du cartel s'engagent à limiter leur production.

Pour Crédit Mutuel CIC, passée cette étape, les "trois échéances encore cruciales d'ici la fin de l'année" sont "le référendum italien et les conférences de la Banque centrale européenne puis de la Réserve fédérale américaine".

"Les marchés, européens en particulier, vont maintenant se projeter sur l'Italie avant le référendum de dimanche", ont également anticipé les analystes de Aurel BGC.

Du côté des indicateurs, l'agenda est essentiellement américain avec les ventes de voitures en novembre, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage, les dépenses de construction en octobre ou l'indice ISM d'activité dans l'industrie en novembre.

En Chine, l'activité manufacturière a continué d'accélérer en novembre selon des chiffres officiels, se maintenant à son rythme de progression le plus rapide depuis plus de deux ans, une stabilisation cependant extrêmement fragile.

Sur le terrain des valeurs, celles liées au pétrole et aux matières premières restaient bien orientées, à l'instar de Total (+0,54% à 45,20 euros), Technip (+0,70% à 65,82 euros) ou CGG (+6,09% à 14,45 euros) et Vallourec (+2,03% à 5,43 euros).

Rémy Cointreau refluait de 0,49% à 78,84 euros après l'annonce du rachat de la distillerie américaine de whiskey single malt Westland Distillery pour un montant non divulgué.

Wendel perdait 0,41% à 108,75 euros. Le groupe entend investir de 3 à 4 milliards d'euros dans le cadre de sa feuille de route 2017/2020, dont 500 millions à 1 milliard d'euros venant de partenaires, a annoncé la société d'investissement à l'ouverture de sa journée investisseurs.

Carmat plongeait de 22,37% à 26,20 euros alors que le cinquième patient greffé cet été d'un des coeurs artificiels de la société est mort à son tour; mais la prothèse n'est pas impliquée dans son décès, selon Carmat qui a lancé fin août la deuxième phase de l'étude clinique devant lui permettre une éventuelle mise sur le marché.

M6 perdait 0,47% à 16,02 euros dans la foulée de l'annonce de l'acquisition d'une participation majoritaire dans le site de "cash back" (remboursement d'argent) Igraal, pour élargir ses offres auprès des consommateurs et des e-commerçants.

TF1 reculait également de 0,52% à 8,61 euros alors que le groupe de télévision a annoncé prendre la majorité de MinuteBuzz, site de contenus pour jeunes.

Seb profitait (+0,32% à 127,10) de la finalisation du rachat de l'allemand WMF, pour près de 1,8 milliard d'euros, qui va lui permettre de devenir numéro un des articles culinaires en Allemagne et régner sur le marché professionnel mondial des machines à café automatiques.

Valeo baissait de 1,16% à 52 euros, pénalisé par l'annonce qu'il allait revoir les termes de son acquisition de l'entreprise allemande FTE en raison de "doutes" en matière de concurrence émis par la Commission européenne.

Renault bénéficiait (+1,80% à 75,68 euros) de l'envol de ses immatriculations en novembre et d'un début de suivi de son titre par Macquarie avec la recommandation "surperformer".

abx/jum/ggy


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant