La Bourse de Paris débute en nette baisse

le
2
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

L'indice français se replie de 1,5% peu avant 11 heures. Vendredi, il avait bondi de 2,48%. Dans un agenda dépourvu d'indicateurs de premier plan, la Grèce occupera une nouvelle fois le devant de la scène lundi puisque qu'elle sera au centre d'une réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles.

Une conjonction de facteurs favorables a permis une détente sur les classes d'actifs en fin de semaine (...) Toutefois, la volatilité restera forte, tant la visibilité reste faible sur plusieurs sujets centraux, ont estimé les analystes du Crédit Mutuel-CIC. Tout d'abord la Grèce, ont-ils poursuivi, avec la réunion de l'Eurogroupe qui se tiendra aujourd'hui, à la veille d'une échéance importante de paiement auprès du FMI (745 millions d'euros).

Si nous considérons toujours que les représentants de la Troïka (des créanciers) ne feront pas le choix de conduire le pays jusqu'à l'asphyxie financière, ils devraient rester prudents en débloquant les financements au compte-goutte pour conserver des moyens de pression, ont développé les analystes.

Quoi qu'il en soit, selon eux, la question de la soutenabilité des finances publiques grecques ne sera réglée sur le fond, et restera un facteur d'incertitude à long terme en zone euro.

Le pays et ses créanciers internationaux sont "très proches" d'un accord sur le déblocage de prêts au pays en état de pénurie financière, a

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dcabon le lundi 11 mai 2015 à 13:19

    Vous allez nous servir la Grèce pendant combien de mois pour "expliquer" les errements d'une bourse qui n'est plus au service de la vraie économie mais de quelques copains coquins qui se rincent sur le dos des autres ? Les mêmes arguments servent à expliquer la hausse et la bais(s)e ... Ce n'est plus de l'économie, c'est de la loterie... Et pendant ce temps là, le "Cercle des Économistes" nous bombarde de ses analyses chartistes comme il y a 20 ans !!! Cherchez l'erreur !

  • olef31 le lundi 11 mai 2015 à 11:44

    Raz la bol avec laGrèce, on va nous la faire combien de temps encore....La grèce est un puits sans fond, et tout le monde le sais.La solution : qu'elle quitte la zone euro.Et que l'on arrête de nous plumer.