La Bourse de Paris dans le rouge

le
0
L. Grassin
L. Grassin

«Après une semaine de consolidation où les principales bourses européennes ont marqué le pas en évoluant en territoire négatif, faute d'indicateurs et de publications majeures, les investisseurs vont assister à une semaine beaucoup plus riche», relèvent dans une note les analystes de Saxo Banque.

Toutefois, selon eux, "l'aversion pour le risque, sentiment prédominant la semaine dernière, pourrait se maintenir en ce début de semaine", et donc peser sur les marchés d'actions.

Pour les économistes de Crédit Agricole-CIB, "les actifs risqués semblent manquer de direction claire pour le moment".

Selon eux, "les investisseurs tentent d'évaluer les conséquences d'une +normalisation+" de la politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed), qui est en train de resserrer sa politique monétaire.

La Fed pourrait bientôt remonter ses taux directeurs, une échéance dont le calendrier n'est pas encore fixé mais qui alimente déjà les spéculations.

Dans ce contexte, les investisseurs attendent la publication vendredi du rapport mensuel sur l'emploi américain.

Mais avant cela, les marchés se tourneront vers la Banque centrale européenne (BCE) qui tient jeudi sa réunion mensuelle de politique monétaire, cette fois-ci à Naples (sud de l'Italie). La réunion sera suivie comme toujours d'une conférence de presse de son président Mario Draghi.

L'institution monétaire de Francfort donnera le détail de nouvelles injections de liquidités dans le circuit financier,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant