La Bourse de Paris dans le rouge

le
0
L. Grassin
L. Grassin
Le marché parisien débutait la séance dans le calme "après la très forte volatilité observée la semaine dernière", rappellent les analystes chez Saxo Banque.

Selon eux, "les investisseurs pourraient avoir peu d'appétit pour le risque en attendant les annonces économiques clefs qui devront être publiées en milieu de semaine des deux côtés de l'Atlantique".

Le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) est attendu mercredi, à la veille de la publication des indices PMI d'activité pour le mois de mai en zone euro.

D'ici là "le programme de ce début de semaine est très allégé", note Saxo Banque, la séance de lundi étant dénuée de tout indicateur majeur tant aux Etats-Unis qu'en zone euro.

Les responsables de la BCE ont alimenté ces derniers temps l'idée que la banque centrale était susceptible de mettre en place de nouvelles mesures de soutien dès sa prochaine réunion du 5 juin, en particulier pour contrer la faiblesse de l'inflation.

Ces espoirs d'un geste de la BCE ont été jusqu'à présent un facteur de soutien important pour les indices boursiers, qui manquent par ailleurs de carburant pour poursuivre leur ascension.

Enfin, le marché suivra les annonces de fusions-acquisitions qui continuent à battre leur plein dans le monde.

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a de nouveau relevé son offre d'achat sur son concurrent britannique AstraZeneca, qui l'a rejetée, alors que le poids lourd américain des télécoms

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant