La Bourse de Paris conserve son entrain (+0,77%) après Wall Street

le
0

La Bourse de Paris poursuivait sa marche en avant (+0,77%) jeudi dans le sillage des premiers pas en hausse de Wall Street, reprenant du poil de la bête après avoir touché la veille un plus bas depuis fin septembre.

A 15H34 (14H34 GMT), l'indice CAC 40 gagnait 40,56 points à 5.341,81 points, dans un volume d'échanges de 1,7 milliard d'euros. La veille, il avait fini en baisse de 0,27%.

Après une ouverture légèrement dans le vert, la cote parisienne a peu à peu accru ses gains au cours de la séance.

"Si vous regardez la bouteille à moitié vide, vous êtes convaincus que la thématique qui va prévaloir tournera durablement autour des craintes sur la mise en oeuvre de la réforme fiscale américaine, la croissance chinoise, le rebond de l'euro/dollar (...) ou la performance des actions sur un an. Autant d'éléments qui ne permettraient pas au marché de rebondir", a souligné Franklin Pichard, directeur général de Kipling Finance.

"En revanche, si vous regardez la bouteille à moitié pleine, vous êtes convaincus, comme nous, que la reprise est installée, l'inflation restera basse, les banquiers centraux accommodants (...) et que les publications du troisième trimestre témoignent de l'accélération possible de la croissance des chiffres d'affaires. Alors vous considérerez le niveau de correction comme une opportunité pour venir se positionner", a-t-il ajouté.

La cote parisienne était en effet portée par des achats à bon compte sur fond de léger tassement de l'euro face au dollar alors que la remontée de la monnaie unique ces derniers jours avait pesé sur la cote.

Même les indicateurs mitigés publiés des deux côtés de l'Atlantique ne semblaient pas devoir enrayer ce regain d'optimisme.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro a légèrement reculé en octobre, à 1,4% contre 1,5% en septembre.

De son côté, le marché automobile européen a progressé de 5,9% en octobre par rapport au même mois de 2016.

Outre-Atlantique, la hausse des prix des produits importés a ralenti en octobre, après le bond observé en septembre tandis que la production industrielle y a augmenté de 0,9% le mois dernier.

Aux Etats-Unis toujours, l'activité manufacturière de la région de Philadelphie a vu sa progression s'essouffler en novembre, après un pic en octobre et les inscriptions hebdomadaires au chômage ont quant à elles augmenté à la surprise des analystes.

- Sodexo à la traîne -

Sur le front des valeurs, Bouygues conservait la tête du CAC 40 (+4,99% à 42,96 euros), profitant d'une activité commerciale dynamique et d'une rentabilité améliorée sur les neuf premiers mois de 2017 grâce aux efforts accomplis par ses filiales Bouygues Telecom et TF1, lui permettant de réitérer ses objectifs annuels.

Sodexo, en queue de peloton, se repliait de 1,70% à 104,05 euros en dépit d'une hausse de 13,5% de son bénéfice net 2016/17, lesté par une prévision de marge d'exploitation stable sur le prochain exercice.

CNP Assurances lâchait 0,26% à 19,05 euros, sans profiter de l'annonce jeudi d'une hausse de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l'année.

Iliad perdait 0,88% à 209,50 euros bien que la maison mère de l'opérateur télécoms Free a annoncé une hausse de 5,3% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, grâce à une croissance plus soutenue dans la téléphonie mobile que dans le fixe.

jra/ef/nas


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant