La Bourse de Paris bien orientée en début de séance

le
0
Euronext à la Défense. (© Eurnonext)
Euronext à la Défense. (© Eurnonext)

«Premier vendredi du mois oblige, le principal rendez-vous du jour sera les chiffres mensuels de l'emploi aux États-Unis», ont résumé les analystes de Aurel BGC. Ce chiffre est toujours très scruté du fait de sa prise en compte par la Réserve fédérale américaine dans ses décisions de politique monétaire.«La Réserve fédérale américaine (Fed) pourrait bien affiner ses estimations de hausses de taux pour 2016 après ces chiffres», a ainsi estimé John Plassard, directeur adjoint de Mirabaud Securities.

Les prévisions médianes des analystes misent sur 188.000 créations nettes d'emplois, un net ralentissement par rapport aux très robustes 292.000 nouvelles embauches obtenues en décembre, en partie grâce à un climat très doux. Le taux de chômage devrait se maintenir à 5% où il se situe depuis octobre, son plus bas niveau en sept ans.

«Mais il faudrait un chiffre spectaculairement élevé pour que les investisseurs y voient le signe d'une possible remontée imminente des taux directeurs de la Fed», a anticipé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Le pétrole était pour sa part orienté à la hausse en Asie vendredi, l'affaiblissement du dollar compensant un peu les inquiétudes des investisseurs sur l'offre excédentaire.

Outre ces statistiques, en France, le commerce extérieur et la balance des paiements en décembre sont à l'agenda des indicateurs.

Aux

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant