La Bourse de Paris bien orientée à la mi-journée (+0,35%)

le
0

La Bourse de Paris restait dans le vert mardi à la mi-journée (+0,35%), les investisseurs semblant toujours relativement enthousiastes après l'élection américaine.

A 12H11 (11H11 GMT), l'indice CAC 40 gagnait 15,91 points à 4.524,46 points dans un volume d'échanges de 1,04 milliard d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,43% à 4.508,55 points.

"Contrairement à ce qui a été souvent évoqué en cas de victoire de Donald Trump, le marché reste parfaitement bien orienté", relève Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"Aujourd'hui, le marché a de grandes chances de suivre sa tendance haussière avant que des prises de bénéfice n'aient lieu dans les prochains jours", poursuit-il.

"La situation boursière reste favorable à court terme, malgré des convictions partagées selon les secteurs d'activité", note pour sa part Thierry Claudé, un gérant de Barclays Bourse.

Tout en conservant en arrière-plan leurs questions sur la politique économique du 45e président américain, les investisseurs avaient une salve de chiffres clefs à se mettre sous la dent.

Parmi ceux-ci, en Allemagne, le baromètre ZEW des investisseurs, traditionnellement observé avec beaucoup d'attention, qui s'est nettement amélioré en novembre.

Côté croissance, le Produit intérieur brut (PIB) allemand a augmenté de 0,2% au troisième trimestre, selon un chiffre provisoire et corrigé des variations saisonnières, soit un peu moins qu'escompté par les analystes.

L'Italie a de son côté enregistré une croissance de 0,3% de son PIB au troisième trimestre, un chiffre meilleur qu'attendu.

Les chiffres de l'inflation en octobre, particulièrement scrutés en période de tension sur les taux obligataires, étaient aussi à l'agenda.

Au Royaume-Uni, l'inflation a très légèrement ralenti en octobre tandis qu'elle est restée stable en France.

Aux Etats-Unis, les prix à l'importation en octobre ainsi que les ventes au détail sur cette période sont également à l'agenda.

Parmi les valeurs, Société Générale cédait 0,40% à 40,31 euros après une information des Echos selon laquelle Bercy veut revenir sur la ristourne fiscale de 2,2 milliards d'euros accordée à la banque suite à l'affaire Kerviel.

Bolloré cédait 4,79% à 2,77 euros, pénalisé par la baisse de son chiffre d'affaires de 10% au troisième trimestre à 2,4 milliards d'euros, plombé en particulier par le recul des prix du pétrole.

Vallourec gagnait 1,41% à 4,89 euros après avoir finalisé l'acquisition d'une part majoritaire du capital de la société chinoise Anhui Tianda Oil Pipe Company à hauteur de 50,6%, portant ainsi sa participation à un peu plus de 70%.

Teleperformance bondissait (+5,17% à 90,15 euros), porté par un chiffre d'affaires de 910 millions d'euros au troisième trimestre 2016, en hausse de 8,7%.

OL Groupe reculait (-2,46% à 2,78 euros), fragilisé par un chiffre d'affaires trimestriel de 49,0 millions d'euros, en baisse de 24% par rapport à celui de la même période de l'année précédente.

Blue Solutions cédait 3,09% à 10,67 euros, pénalisé par une activité en recul de 18,8% au troisième trimestre.

Touax était bien orienté (+1,47% à 11,01 euros) grâce à un chiffre d'affaires en hausse de 10% pour le troisième trimestre.

Erytech chutait (-23,35% à 13,39 euros) après avoir annoncé le retrait de sa demande d'autorisation de mise sur le marché européenne pour le Graspa, son traitement contre la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), en vue de soumettre une nouvelle demande l'an prochain.

Total grimpait (+2,51% à 43,22 euros), soutenu par le lancement d'un programme visant à équiper, d'ici cinq ans, quelque 5.000 de ses stations-service à travers le monde de panneaux photovoltaïques.

lem/fka/sg


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant