La Bourse de Paris attendue en repli avant l'emploi américain

le
0

La Bourse de Paris devrait démarrer la séance en repli vendredi, avant le rapport mensuel sur l'emploi américain et à la veille d'un week-end chargé, notamment en raison du référendum italien.

Le contrat à terme sur le CAC 40 perdait 0,58% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance.

La veille, le marché parisien a achevé en baisse (-0,39% à 4.560,61 points) une séance à la tonalité hésitante. De son côté, le Dow Jones, en hausse de 0,36%, a signé un record jeudi à la clôture à Wall Street mais le Nasdaq a fortement reculé, de 1,36%, les deux indices réagissant de manière opposée à une hausse des rendements obligataires sur le marché secondaire de la dette souveraine.

"Aujourd'hui, les investisseurs surveilleront en particulier les chiffres de l'emploi américain, dernier élément perturbateur à même de semer le doute dans la tête des membres de la Réserve fédérale américaine (Fed)", anticipent les experts de Mirabaud Securities.

Les marchés anticipent largement un relèvement des taux de l'institution monétaire. Ils suivront en ce sens des discours de membres de la Fed dans l'après-midi et dans la soirée.

"La nervosité sera aussi de mise avant un week-end où se dérouleront le référendum italien et l'élection présidentielle en Autriche", ajoutent-ils.

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi se prépare à vivre dimanche l'un des moments les plus importants de sa fulgurante carrière politique, avec un référendum constitutionnel dont l'issue, incertaine, décidera en partie son avenir.

En Europe, les investisseurs suivront les prix à la production industrielle d'octobre en zone euro.

VALEURS A SUIVRE

Valeo et Siemens ont mis en place leur coentreprise dédiée au marché prometteur des systèmes de propulsion de voitures électriques et hybrides, dont elles avaient annoncé la création en avril.

Bolloré: une plainte contre X a été déposée auprès du parquet de Nanterre après la catastrophe ferroviaire meurtrière d'Eseka, au Cameroun, le 21 octobre, mettant notamment en cause Camrail, filiale camerounaise du groupe Bolloré, selon deux des organisations plaignantes.

Pernod Ricard va céder ses brandies et vins Domecq à la société espagnole Bodega Las Copas, co-entreprise entre Grupo Emperador Spain et Gonzales Byass.

Les concurrents d'EDF ont plébiscité l'électricité nucléaire à prix régulé produite par leur rival pour le 1er semestre 2017, dans un contexte de remontée des prix du courant sur le marché de gros, selon le gendarme français de l'énergie.

Les actionnaires familiaux du groupe SEB, qui détiennent ensemble près de 41% du capital et la majorité des droits de vote, ont conclu un nouveau pacte pour renforcer leur concertation, selon l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Neopost, engagé dans un plan d'adaptation vers les services numériques, a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en baisse de 1,5% pour le troisième trimestre, tout en maintenant ses objectifs à moyen terme.

Groupe Flo (Hippopotamus, Bistro Romain, Tablapizza...) a indiqué jeudi avoir trouvé un accord avec ses partenaires financiers lui laissant jusqu'à fin avril pour renégocier sa dette.

Spie, spécialiste des services multi-techniques dans l'énergie et les télécommunications, a annoncé le rachat de l'entreprise britannique Environmental Engineering (EE), présente dans les secteurs agroalimentaire et pharmaceutique, dans le cadre d'une stratégie active d'acquisition.

Arkema a finalisé l'acquisition du groupe néerlandais Den Braven, spécialiste des mastics haute performance.

Rémy Cointreau a annoncé vendredi la constitution effective de sa coentreprise avec le fabricant de liqueurs néerlandais Lucas Bols, pour gérer les activités de sa marque Passoa, liqueur aux fruits de la passion.

cc/fpo/pre


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant