La Bourse de Paris attendue en hausse, tournée vers les Etats-Unis

le
0

La Bourse de Paris devrait ouvrir en petite hausse jeudi, les investisseurs continuant de regarder vers les Etats-Unis, dont le président élu Donald Trump focalise l'attention des marchés depuis plusieurs jours.

Le contrat à terme sur le CAC 40 gagnait 0,13% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, il avait fini en recul de 0,78% à 4.501,14 points.

Wall Street a également marqué le pas mercredi, les investisseurs rééquilibrant leurs portefeuilles après la forte hausse consécutive à l'élection du candidat républicain à la Maison Blanche.

"Les marchés européens devraient ouvrir en légère progression ce matin alors que l'effet Trump en Europe a commencé à se dissiper, tandis que la saga sur une baisse ou non de la production de pétrole par l'Opep continue de provoquer de forts mouvements sur les prix de l'or noir", estime Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Le plan d'investissement dans les infrastructures promis par Donald Trump a initialement suscité l'enthousiasme des marchés, mais les incertitudes quant aux modalités de sa mise en place commencent à poser question aux investisseurs.

"Il semble qu'en juste une semaine après la victoire surprise de Trump, les investisseurs ne savent déjà plus si les intentions du président élu de relancer les dépenses et de réduire les impôts vont doper l'inflation autant qu'anticipé", remarque M. Hewson.

Sur ce thème, la journée sera marquée par un discours devant le Congrès de la présidente de la Réserve fédérale américaine Janet Yellen, lors duquel elle devrait avertir qu'une hausse des taux se prépare pour décembre.

Les investisseurs auront par ailleurs des indicateurs clefs à digérer, dont l'inflation en zone euro comme aux Etats-Unis, un chiffre justement scruté avec attention par les banques centrales pour l'élaboration de leur politique monétaire.

Aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements en octobre et l'activité industrielle dans la région de Philadelphie pour novembre sont aussi à l'agenda, tout comme les demandes hebdomadaires d'allocation chômage.

Au Royaume-Uni, les ventes au détail en octobre sont attendues.

VALEURS A SUIVRE

Sodexo: le leader mondial des services aux entreprises a annoncé une baisse de 9% de son bénéfice net 2015/2016, liée aux coûts de son plan d'économies de 200 millions d'euros, mais a assuré regarder l'avenir "avec confiance".

LVMH: le géant du luxe a annoncé la mise en oeuvre d'un programme de rachat de ses actions, destinées à être annulées, pour un montant global de 300 millions d'euros.

Secteur automobile: le marché européen a calé en octobre (-0,02%), plombé par la contraction des immatriculations en France et en Allemagne, a annoncé l'Association des constructeurs européens d'automobiles.

Pharmagest: le groupe spécialisé dans les services informatiques aux professionnels de la santé a publié un chiffre d'affaires en hausse de 17%, à 30 millions d'euros au troisième trimestre.

Foncière des Régions (FDR): la société a annoncé la signature d'un accord avec Crédit Agricole Assurances et EDF Invest pour la cession de 40% d'un ensemble d'immeubles de bureaux loués à Telecom Italia, d'une valeur de 620 millions d'euros.

EDF: une étude du cabinet d'analyse financière AlphaValue, commandée par Greenpeace, éreinte la stratégie nucléaire de l'électricien et sa situation financière.

lem/jum/sg


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant