La Bourse de Paris attendue en hausse pour une séance riche en statistiques

le
0

La Bourse de Paris devrait démarrer en hausse mardi une séance rythmée par de nombreuses statistiques, permettant au marché de se détourner provisoirement des questions de politique américaine.

Le contrat à terme sur le CAC 40 gagnait 0,21% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la Bourse. La veille, l'indice avait fini en progression de 0,43% à 4.508,55 points.

De son côté, Wall Street a fermé sur une note divergente, le Dow Jones terminant sur un record tandis que le Nasdaq enregistrait une contre-performance.

"Les indices européens devraient ouvrir en légère hausse ce matin dans le sillage de la stabilisation des indices américains", notent les experts de Mirabaud Securities Genève.

Les investisseurs ont continué lundi de se concentrer sur les aspects vus comme positifs de l'élection du nouveau président américain Donald Trump, mais il reste nombre d'incertitudes sur la mise en place de sa politique économique.

Néanmoins, le marché devrait pour cette séance se focaliser sur "la publication de la croissance européenne qui (en cas de bonne surprise) pourrait pousser la banque centrale européenne à envisager prochainement un tapering (réduction du programme d'actifs, ndlr) des plus risqués", commentent les experts de Mirabaud Securities Genève.

Outre les chiffres du PIB en zone euro, ceux de l'inflation en octobre, particulièrement scrutés en période de tension sur les taux obligataires, seront aussi à l'agenda, en France et au Royaume-Uni.

L'Allemagne publiera le baromètre ZEW des investisseurs, statistique observée avec beaucoup d'attention.

Son Produit intérieur brut (PIB) a crû de 0,2% au troisième trimestre, selon un chiffre provisoire et corrigé des variations saisonnières publié mardi, soit un peu moins qu'escompté par les analystes, sur fond de baisse des exportations.

Aux Etats-Unis, les prix à l'importation en octobre ainsi que les ventes au détail sur cette période sont à l'agenda. L'activité industrielle dans la région de New York pour novembre est aussi attendue.

VALEURS A SUIVRE

Société Générale: Bercy veut revenir sur la ristourne fiscale de 2,2 milliards d'euros accordée à la banque suite à l'affaire Kerviel, selon le quotidien Les Echos.

Bolloré: le groupe diversifié a vu son chiffre d'affaires se contracter de 10% au troisième trimestre à 2,4 milliards d'euros, plombé en particulier par le recul des prix du pétrole.

ADP: le trafic des aéroports parisiens a légèrement augmenté en octobre mais est ressorti en recul à l'international, fortement affecté par la chute de près de 8% du nombre de passagers de la région Asie-Pacifique.

Vallourec: le groupe, fabricant de tubes sans soudure, a finalisé l'acquisition d'une part majoritaire du capital de la société chinoise Anhui Tianda Oil Pipe Company à hauteur de 50,6%, portant ainsi sa participation à un peu plus de 70%.

Teleperformance: le gestionnaire de centre d'appels a réalisé un chiffre d'affaires de 910 millions d'euros au troisième trimestre 2016, en hausse de 8,7%.

Deinove: l'entreprise a choisi Processium, entreprise spécialiste de la conception de procédés, pour préparer l'industrialisation de ses caroténoides, des molécules utilisées dans les cosmétiques et l'alimentation animale et humaine.

OL Groupe: la holding cotée qui coiffe l'Olympique lyonnais a réalisé sur les trois premiers mois de son exercice décalé un chiffre d'affaires de 49,0 millions d'euros, en baisse de 24% par rapport à celui de la même période de l'année précédente.

Touax: le loueur et vendeur de conteneurs, wagons, barges et bâtiments modulaire a publié un chiffre d'affaires en hausse de 10% pour le troisième trimestre, et confirmé ses objectifs financiers pour l'exercice en cours.

Blue Solutions: la filiale cotée du groupe Bolloré, spécialisée dans le stockage d'électricité, a vu son activité reculer de 18,8% au troisième trimestre, pénalisée par l'absence de livraisons dans le segment du stockage stationnaire.

Erytech: la société biopharmaceutique a annoncé le retrait de sa demande d'autorisation de mise sur le marché européenne pour le Graspa, son traitement contre la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), en vue de soumettre une nouvelle demande l'an prochain

Heurtey Petrochem: l'entreprise, en cours de rachat par la société Axens, a confirmé ses objectifs 2016 malgré une activité en repli de 22% sur les neuf premiers mois de l'année, toujours affectée par les prix bas du pétrole.

SoLocal Group: Benjamin Jayet, principal actionnaire du groupe héritier des Pages Jaunes, a annoncé avoir créé une association pour s'opposer au second plan de désendettement proposé par le conseil d'administration de l'entreprise.

lem/ef/sg


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant