La Bourse de Paris attendue en forte baisse face à une possible victoire de Trump

le
0

La Bourse de Paris devrait plonger à l'ouverture mercredi matin, emportée dans la tourmente des places financières mondiales provoquée par une possible victoire du républicain Donald Trump à l'élection présidentielle américaine face à la démocrate Hillary Clinton.

Le contrat à terme sur le CAC 40 perdait 3,84% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance.

La veille, le marché parisien avait pris peu de risques (+0,35% à 4.476,89 points), les investisseurs restant sur leurs gardes avant de connaître l'issue du scrutin présidentiel américain.

De son côté, Wall Street a monté mardi à l'issue d'une séance hésitante: le Dow Jones a gagné 0,40% et le Nasdaq 0,53%.

"Les marchés financiers réagissent avec inquiétude, les contrats à terme sur les actions sont en forte baisse", observe Rob Carnell, un économiste du bancassureur ING.

Les marchés ont dévissé au fur et à mesure que les informations ont été distillées par les médias américains lors d'une soirée électorale complètement folle. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a chuté de 5,36% mercredi à la clôture.

Le candidat républicain a asséné un coup sévère à Mme Clinton en gagnant la Floride et la Caroline du Nord, des Etats très disputés qui lui apportent 44 grands électeurs.

"Les investisseurs sont dans une phase de retour à la réalité", observe auprès de l'AFP Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque. "Ensuite, ils vont regarder de beaucoup plus près le programme de Donald Trump".

Dans ce contexte, les indicateurs du jour passeront largement au second plan. La Banque de France prévoit ainsi une croissance de 0,4% en France au quatrième trimestre.

VALEURS A SUIVRE

EDF a publié un chiffre d'affaires en repli de 4,7% sur les neuf premiers mois de l'année, pénalisé par la baisse des prix de l'électricité sur le marché de gros et une concurrence accrue en France.

Natixis a dégagé au troisième trimestre un bénéfice net de 298 millions d'euros, en légère hausse de 2%, soutenu par une bonne dynamique commerciale de la banque de grande clientèle.

Euler Hermes a vu son bénéfice net grimper de 2,7% au troisième trimestre, à 55,9 millions d'euros, porté par une diminution du coût des sinistres à indemniser.

Direct Energie a annoncé une hausse de 78,4% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre et confirmé ses objectifs financiers et commerciaux pour l'année en cours.

M6 a vu son chiffre d'affaires reculer de 1,3% au troisième trimestre à 261,7 millions d'euros, plombé par ses diversifications.

NRJ Group a vu son chiffre d'affaires reculer de 5,8% au troisième trimestre entraîné par une chute des revenus de son pôle TV qu'il peine à redresser, mais aussi des revenus des radios.

Le Noble Age (LNA) a enregistré une hausse de 26,2% de son activité au troisième trimestre et relève sa prévision de chiffre d'affaires de l'activité exploitation pour l'année.

Marie Brizard Wine & Spirits (ex-Belvédère) a vu son chiffre d'affaires augmenter de 1,9% au troisième trimestre 2016, grâce aux performances du groupe aux Etats-Unis et en Pologne.

Vilmorin a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 10,6% au premier trimestre de son exercice 2016-2017, à 232 millions d'euros, soutenu par une bonne performance dans le secteur des semences potagères.

Vallourec a confirmé ses objectifs pour 2016, dont une nouvelle perte brute d'exploitation creusée, après une perte trimestrielle de 160 millions d'euros mais continue à tabler sur une amélioration à partir de la mi-2017.

Bel a annoncé un chiffre d'affaires stable au troisième trimestre, l'acquisition d'une laiterie marocaine ayant compensé une activité en déclin et un effet de changes négatif.

Assystem a annoncé un "ralentissement ponctuel" de sa croissance au troisième trimestre, limitée à 1% du fait d'un "contexte défavorable" dans le secteur pétrolier, qui ne remet pas en cause ses objectifs financiers pour l'année en cours.

Euronext, dont le bénéfice net est en baisse de 20% à 38 millions d'euros au troisième trimestre prévoit un chiffre d'affaires en baisse d'environ 5% pour 2016.

Alstom a publié un bénéfice net de 128 millions d'euros pour le premier semestre de son exercice 2016/2017, et confirmé ses objectifs pour 2020.

CNP Assurances affiche un bénéfice net 9 mois en légère progression de 1,3%, à 886 millions d'euros.

Air France-KLM a enregistré en octobre une hausse de 3,7% mais les flux vers la France restent en retrait.

Eramet estime que son résultat opérationnel courant devrait "redevenir positif" au second semestre 2016, compte tenu de la hausse des prix du manganèse et du nickel.

cc/ef/sg


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant