La Bourse de Paris à nouveau sur ses gardes

le
0
La Bourse de Paris à nouveau sur ses gardes
La Bourse de Paris à nouveau sur ses gardes

(lerevenu.com) - À 10.30 heures, le CAC 40 perdait 1,45% à 4.024,89 points. Lundi, l'indice avait déjà reculé de 0,97%, une pause après avoir atteint un nouveau plus haut annuel en clôture, à la veille du week-end. La performance du CAC 40, ces dernières semaines, a fait partie des «quelques bonnes nouvelles sur les marchés européens» mais, selon Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, le repli affiché lundi «pourrait bien marquer la fin de cette tendance».

Les investisseurs attendent désormais avec impatience la publication, mercredi soir, du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine : «Il n'y a rien à l'agenda, aujourd'hui mardi, qui puisse changer la tendance et les marchés vont certainement adopter une position attentiste», ajoutent les économistes de Crédit Agricole CIB.

La tendance maussade à Paris fait aussi écho au recul de la Bourse de Tokyo, qui a terminé la séance de mardi en net recul (-2,63%), quoique dans des volumes de transactions restreints. Au Japon aussi, les investisseurs se préparent à un resserrement de la politique monétaire de la banque centrale américaine. Le mouvement de baisse des marchés boursiers a d'ailleurs touché la plupart des places financières asiatiques, les opérateurs retirant des fonds des marchés émergents pour les rapatrier entre autres vers les Etats-Unis.

En milieu de matinée, mardi, le sidérurgiste ArcelorMittal perdait environ 3,20%, après l'abaissement de recommandation de la banque Morgan Stanley.

Les valeurs financières font à nouveau l'objet de prises de bénéfices, Crédit Agricole (-2,90%), BNP Paribas (-2,20%), Société Générale (-3%) et Natixis (-2,30%). Le secteur souffre de la perspective d'une moindre contribution de la Réserve fédérale à la liquidité bancaire aux Etats-Unis. Le titre de l'assureur Axa, en retrait de 4%, cristallise lui aussi l'inquiétude des investisseurs. Une remontée trop brusque des taux d'intérêt provoquerait une forte dépréciation des portefeuilles obligataire des compagnies d'assurance.

Club Méditerranée recule modérément (-0,40%) en séance. L'AMF a accepté de reporter la clôture de l'OPA lancée sur le groupe de loisirs par le conglomérat chinois Fosun et Axa Private Equity. Le délai supplémentaire accordé est d'au moins huit jours après la décision de la cour d'appel de Paris sur les recours que des actionnaires minoritaires ont déposés contre cette offre, selon une source judiciaire interrogée par l'AFP.

Le cours de Total Gabon, stable à 400 euros, s'avère peu significatif dans un marché de seulement 130 titres échangés, en milieu de matinée. La filiale de Totaa pourtant annoncé avoir découvert du gaz à condensats, lors de son premier forage exploratoire en eaux ultra-profondes, au large des côtes du Gabon, un sondage très attendu par la profession pétrolière.

Le Revenu, avec AFP

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant