La Bourse craint la vente d'actions Safran/EDF/Airbus par l'Etat

le
0

PARIS, 23 juin (Reuters) - Les actions Safran SAF.PA , EDF EDF.PA , Orange ORAN.PA et Airbus AIR.PA accusent les plus fortes baissent de l'indice CAC 40 .FCHI , le marché craignant la vente par le gouvernement français de participations dans ces valeurs pour financer le rachat de 20% des actions Alstom ALSO.PA détenues par Bouygues BOUY.PA . A 10h59, EDF cède 2,59% à 23,54 euros, Safran 2,46% à 47,925 euros, Orange 1,94% à 11,61 euros et Airbus 1,81% à 49,28 euros, contre un recul de 0,72% au même instant pour le CAC 40. "Airbus et Safran baissent car le gouvernement français a indiqué qu'il pourrait vendre des participations dans le cadre du dossier Altsom-Bouygues", commente un analyste financier en poste à Londres. Un avis partagé par un trader parisien qui, citant le ministre français de l'économie Arnaud Montebourg, explique que l'Etat a ou aura les moyens d'acheter sa participation dans Alstom en cédant d'autres participations. "Nous avons 71 participations à hauteur de 110 milliards, nous procédons maintenant à la vente d'un certain nombre de participations, traditionnellement nous l'avons fait dans Safran, dans Thalès, dans Airbus, dans Aéroports de Paris, par exemple pour entrer dans le capital de PSA (...) nous avons obtenu 14% aux côtés de Dongfeng 14% aux côtés de la famille Peugeot 14%", a déclaré le ministre sur RMC et BFMTV. "C'est une alliance là aussi, nous avons fait la même chose dans Alstom, nous vendons pour réinvestir car l'argent des participations de l'Etat ne doit pas servir à faire les fins de mois du budget de l'Etat", a-t-il ajouté. L'Etat français a conclu dimanche un accord avec Bouygues qui lui accorde une option d'achat sur 20% du capital d'Alstom, dans le cadre de la reprise de l'essentiel de la branche énergie du groupe français par General Electric GE.N . ID:nL6N0P3194 Selon le site de l'agence des participations de l'Etat, l'Etat détient directement 84,5% d'EDF, 22,5% de Safran, 13,5% d'Orange, 11% d'Airbus, ou encore près de 27% de Thalès TCFP.PA , qui recule de 1,06% à 44,89 euros en Bourse. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant