La bourde malvenue de Fabius sur Twitter

le
0
Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, le 27 août 2014 à l'Élysée.
Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, le 27 août 2014 à l'Élysée.

Qui a dit que la ponctuation était superfétatoire ? Une virgule mal placée et c'est le contresens assuré. Le ministre des Affaires étrangères vient d'en faire la douloureuse expérience sur Twitter. Laurent Fabius a en effet posté sur le site de micro-blogging, le 26 août, un message revenant sur son intervention dans la matinale d'Europe 1, consacrée à l'État islamique."Ce califat de la terreur et de la haine doit être neutralisé, les femmes violées, les journalistes décapités..."Est-ce le souci de concision requis par le réseau social (140 signes par message maximum) qui a conduit le ministre à favoriser les ellipses ? Ou bien le texte a-t-il été rédigé à la hâte ? Tel quel, l'appel a en tout cas de quoi interpeller. Les internautes n'ont d'ailleurs pas manqué de repérer la bourde : "Attention syntaxe", "grammaticalement vôtre", "faites attention à la ponctuation", "un tweet mal ponctué et on dit les pires horreurs"...Si le tweet polémique a été depuis retiré, le chef de la diplomatie française s'est empressé de rectifier le tir dans un nouveau message. "Il fallait bien sûr comprendre que le califat de la terreur doit être neutralisé pour que les exactions cessent", y précise-t-il.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant