La Bolivie veut profiter de sa manne minière

le
0
(Commodesk) Le gouvernement bolivien s'apprête à réformer son secteur minier. La nouvelle loi, actuellement en cours de rédaction, prévoit de transformer les compagnies minières étrangères en "fournisseur de service" de l'Etat, qui récupèrerait automatiquement 55% des profits réalisés sur son territoire. Toutes les compagnies étrangères, qui assurent plus de la moitié des exportations boliviennes de minerais, seront concernées par la loi. Selon des médias locaux, Glencore, dont la filiale bolivienne a exporté pour une valeur de 300 millions de dollars en 2011, aurait trouvé un accord avec le gouvernement pour un nouveau contrat minier. Contacté par Commodesk, le groupe suisse a démenti, indiquant être toujours en négociation avec les autorités. Une loi similaire a été votée pour le secteur des hydrocarbures en 2006, année de l'entrée en fonction du président Evo Morales. Les majors ont alors continué à opérer dans le pays mais ont réduit leurs investissements.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant