La Bolivie exproprie Glencore

le
0

(Commodesk) L'Etat bolivien a annoncé, le 10 juin, la nationalisation de la mine de zinc et d'étain de Colquiri, à l'est du pays, appartenant à Sinchi Wayra, filiale de Glencore. Le groupe suisse fournissait depuis 2005, 8% de ses ventes annuelles à la Corporation minière de la Bolivie (Comibol) pour une production de 205.000 tonnes de zinc, 15.000 tonnes de plomb et 6.000 tonnes d'étain.

Les activités y sont interrompues depuis le 30 mai, les membres de la Coopérative 26 de Febrero,  en bloquaient l'accès aux 400 employés. Ils revendiquaient l'exploitation de la mine pour les coopératives et dénonçaient  l'accaparement des ressources par les sociétés étrangères. Le syndicat mixte des travailleurs de Colquiri a rapidement demandé au gouvernement une nationalisation de la mine pour éviter les affrontements. « Cela pourrait conduire à un conflit national » avait annoncé le président de la Fédération Nationale des Coopératives Minières de Bolivie (Fecomin).

Le conflit entre coopératives et état bolivien n'est pas nouveau. En 1985, la Bolivie a abandonné, faute de moyens, l'exploitation des mines et beaucoup de travailleurs se sont retrouvés sans emploi. Ils se sont regroupés en coopératives afin de continuer à extraire des minerais. En parallèle, la Comibol est parvenue à maintenir trois mines « étatiques » en opération : Huanuni, Colquiri et Caracoles, en établissant des partenariats avec des entreprises étrangères.

Les coopératives ont pris une ampleur politique et économique considérable dans le pays, cherchant même à s'accaparer les mines « étatiques ». En 2006, elles tentent de prendre d'assaut la mine d'étain de Huanuni le bilan de 16 morts et 81 blessés fait réagir le président fraîchement élu, Evo Morales.  Il promet une nouvelle politique de nationalisation de l'industrie minière. Dans ce contexte, entre 2007 et 2010, deux fonderies de Glencore ont déjà été expropriées.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant