La BoJ, sous pression, envisage des mesures d'assouplissement -source

le
0
    TOKYO, 28 juillet (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ), sous 
la pression du gouvernement, pourrait annoncer vendredi de 
nouvelles mesures d'assouplissement monétaires visant à 
redresser l'inflation, ont dit des sources au fait de sa 
réflexion. 
    La banque centrale souhaite renforcer la portée de ces 
mesures en les faisant coïncider avec l'annonce par le 
gouvernement d'un important plan de relance, a-t-on ajouté. 
    Le ministère des Finances, depuis longtemps demandeur d'un 
nouvel assouplissement monétaire, a préparé un projet de 
communiqué qui a opportunément fuité à quelques heures de la fin 
de la réunion de deux jours du conseil de politique monétaire de 
la BoJ. 
    "Nous saluons la décision de la BoJ et mettrons en oeuvre 
toutes les mesures de politique nécessaires, y compris 
l'important plan de relance déjà prévu", lit-on dans ce texte. 
    La BoJ a déjà dit qu'elle était disposée à accroître si 
nécessaire sa politique d'assouplissement pour parvenir à son 
objectif d'un taux d'inflation à 2%, et qu'elle avait pour ce 
faire trois outils à sa disposition : l'expansion des rachats 
d'obligations souveraines, l'augmentation des rachats de fonds 
indiciels (ETF) et d'autres actifs à risques, ou alors des taux 
d'intérêt ramenés encore plus loin en territoire négatif. 
    Mais certains membres du conseil de politique monétaire 
pourraient s'opposer au gouverneur Haruhiko Kuroda en mettant en 
avant le coût de ces mesures, ont souligné les sources. 
    La BoJ détenant déjà le tiers du marché de la dette 
souveraine japonaise, certains analystes pensent qu'elle 
pourrait élargir son programme de rachat d'actifs à d'autres 
obligations, émises par exemple par des collectivités locales ou 
des institutions semi-publiques. 
    Le gouvernement a prévu de présenter le 2 août un plan de 
relance d'un montant d'au moins 20.000 milliards de yens (200 
milliards de dollars ou 180 milliards d'euros environ) pour 
stimuler l'activité et sortir la troisième économie mondiale de 
plusieurs dizaines d'années de déflation.   
     
 
 (Leika Kihara et Minami Funakoshi, avec la contribution de 
Takaya Yamaguchi et Sumio Ito, Véronique Tison pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant