La BoJ n'hésitera pas à assouplir davantage - Kuroda

le
0
    TOKYO, 21 septembre (Reuters) - Haruhiko Kuroda, le 
gouverneur de la Banque du Japon (BoJ), a déclaré mercredi que 
la banque centrale japonaise disposait encore de marges de 
manoeuvre pour assouplir davantage une politique monétaire déjà 
très accommodante, ajoutant qu'elle n'hésiterait pas à le faire 
si cela s'avérait nécessaire. 
    Il s'exprimait lors d'une conférence de presse organisée 
dans la foulée de la décision de la Banque du Japon de modifier 
le cadre de sa politique monétaire avec l'adjonction d'un 
"contrôle de la courbe des taux" à son programme 
d'assouplissement quantitatif.   
    "Nous assouplirons davantage quand ce sera nécessaire. Nous 
pouvons abaisser les taux à court terme, abaisser l'objectif de 
taux à long terme, acheter davantage d'actifs ou, si les 
conditions l'exigent, accélérer le rythme de l'expansion de la 
base monétaire", a déclaré Haruhiko Kuroda. 
    "Avec le contrôle de la courbe des taux, nous pouvons 
obtenir des baisses des taux d'intérêts réels qui sont fortement 
souhaitables pour l'économie." 
    Le gouverneur de la BoJ, qui a souligné que le Japon était 
sorti de la déflation, a déclaré que l'objectif de la banque 
centrale d'une inflation de 2% pourrait être atteint au cours de 
l'exercice fiscal 2017, tout en notant que les incertitudes en 
la matière restaient élevées. 
    "Il est vrai que plus de trois années ont passé (depuis que 
nous avons déployé le programme d'assouplissement quantitatif). 
Mais cela ne change en rien notre détermination à atteindre une 
inflation de 2% le plus tôt possible", a dit Haruhiko Kuroda.  
 
 (Leika Kihara, Stanley White et Tetsushi Kajimoto, Benoit Van 
Overstraeten pour le service français, édité par Juliette 
Rouillon) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant