La BoE n'a fait aucune promesse sur les taux-Broadbent

le
0
    LONDRES, 3 novembre (Reuters) - Le fait que la Banque 
d'Angleterre (BoE) ait laissé entendre qu'il faudrait peut-être 
deux autres hausses des taux pour ramener l'inflation dans les 
normes voulues ne constitue pas en soi une promesse, a déclaré 
vendredi Ben Broadbent, vice-gouverneur de la banque centrale. 
    "Compte tenu de toutes les autres hypothèses sous-tendant 
nos prévisions, dont beaucoup ne se vérifieront pas (...) nous 
pensons qu'il faudra peut-être deux autres hausses des taux pour 
que l'inflation rentre dans le rang, tout en soutenant 
l'économie en même temps", a-t-il dit à la radio BBC. 
    "Ce n'est pas une promesse, en aucun cas, et ce n'est pas 
non plus ce qu'a dit le gouverneur (NDLR Mark Carney) hier". 
    Broadbent répondait à une question relative aux précédentes 
tentatives de la BoE de guider les anticipations sur l'évolution 
des taux d'intérêt, qui s'étaient retrouvées mises à mal par les 
péripéties économiques. 
    La BoE a relevé jeudi son taux directeur pour la première 
fois depuis plus de dix ans mais elle a précisé ne prévoir 
qu'une remontée "très graduelle" du coût du crédit au cours des 
trois prochaines années.   
     
 
 (William Schomberg, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux