La BoE détaille les modalités de son programme d'achats d'actifs obligataires

le
0

(AOF) - La Banque d'Angleterre vient de publier la clé de répartition des 110 milliards de livres qu'elle va consacrer à des rachats d'actifs obligataires, dans le cadre de son plan de soutien à l'économie britannique post-Brexit. La BoE a donc indiqué qu'elle allait se concentrer sur les actifs émis par des entreprises ayant "une contribution importante à l'économie britannique". Sous cette dénomination, la banque vise les sociétés qui emploient beaucoup de personnes dans le pays ou qui y possèdent leur siège social.

"Nous considérerons aussi les entreprises qui génèrent un chiffre d'affaires significatif en Grande-Bretagne, servent un grand nombre de clients britanniques ou qui y ont de nombreux sites opérationnels", précise le communiqué. Par exemple, une société domiciliée hors du territoire mais qui emploie des centaines de personnes dans le pays pour un chiffre d'affaires de 20 millions de livres pourrait bénéficier des largesses de la Banque d'Angleterre.

En termes de secteurs, la BoE a prévu de cibler les compagnies d'électricité (27 milliards de livres seront consacrés au rachats d'obligations), le secteur de la consommation non-cyclique (17 milliards), l'industrie et le transport (16), les communications (14) et les biens de consommation cycliques (13 milliards). Le solde sera réparti entre l'eau, le gaz, l'énergie, la finance et l'immobilier.

Désireux de laisser le marché privé fonctionner le plus normalement possible, la BoE a fait savoir que les obligations émises par des sociétés régulées par elle comme les banques, les assurances ou les entreprises de construction ne seraient pas éligibles au programme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant