La BNS toujours déterminée à affaiblir le franc suisse-Jordan

le
0

ZURICH, 3 novembre (Reuters) - Le franc suisse reste "significativement surévalué" et la Banque nationale suisse (BNS) s'appuiera sur des taux d'intérêt négatifs et sa volonté d'intervenir sur le marché des changes afin de l'affaiblir, a réaffirmé mardi le président de la banque centrale helvétique. "Notre politique monétaire actuelle est fondée sur deux piliers", a déclaré Thomas Jordan lors d'un discours devant l'association du secteur financier suisse Genève Place financière, selon la version écrite de son discours. "Le premier pilier est le taux d'intérêt négatif appliqué aux dépôts à vue à la BNS. Le second pilier est notre volonté d'intervenir sur le marché des changes selon les besoins." Le franc s'est envolé depuis que la BNS a abandonné en janvier son cours plancher de 1,20 franc suisse pour un euro, affectant l'économie suisse qui repose sur ses exportations. La devise helvétique s'est depuis lentement affaiblie et l'euro s'échange autour de 1,0855 franc suisse EURCHF= vers 17h20 GMT. Thomas Jordan a indiqué à cette fondation financière que si la BNS allait continuer de recourir aux taux négatifs et aux interventions sur le marché des changes pour affaiblir le franc, cela ne serait pas toujours le cas. "Les taux d'intérêt négatifs sont également une réponse à la conjoncture internationale actuelle et ne représentent pas un équilibre à long terme", a-t-il dit. (John Miller; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant