La BNS surveille le franc suisse face à plusieurs devises

le , mis à jour à 10:00
0

ZURICH/GENEVE, 18 mai (Reuters) - La Banque nationale suisse (BNS) surveille la parité du franc suisse contre un certain nombre de devises et est satisfaite de l'impact des taux d'intérêt négatifs, a déclaré l'un des membres de la direction générale de la banque centrale helvétique. Le franc a bondi mi-janvier après la décision inattendue de la BNS d'abandonner son cours plancher de 1,20 pour un euro. ID:nL6N0UU1TB "Le franc suisse est encore valorisé à un niveau très élevé. Tous nos modèles le montrent", a dit Fritz Zurbrügg dans une interview publiée lundi par le quotidien suisse Berner Zeitung. "Mais nous ne regardons pas seulement l'évolution du taux de change euro-franc mais plutôt le taux de change par rapport à plusieurs devises", a-t-il ajouté, tout en précisant que la BNS s'attendait à un affaiblissement du franc face à l'euro. Il a également affirmé que la BNS pourrait augmenter son bilan, signe que la banque centrale serait peut-être prête à intervenir sur le marché des changes pour faire baisser le franc. Dans une autre interview, Fritz Zurbrügg déclare que la BNS est satisfaite de l'impact des taux d'intérêt négatifs. "Avec -0,75% nous sommes allés déjà très loin", a-t-il dit à la Tribune de Genève, ajoutant qu'à ce stade, la BNS était satisfaite de l'effet produit. La BNS avait annoncé en décembre l'instauration d'un taux d'intérêt négatif de -0,25% sur les dépôts à vue supérieurs à 10 millions de francs (8,3 millions d'euros), tentant ainsi de décourager les achats de précaution d'investisseurs cherchant à se protéger contre la chute du rouble et des cours pétroliers. ID:nL6N0U20SY Lors de l'annonce du désarrimage du franc suisse d'avec l'euro, le 15 janvier, elle avait également abaissé encore ce taux, le ramenant à -0,75%. (Joshua Franklin et Tom Miles, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant