La blondeur des Mélanésiens décryptée

le
0
Les blonds et blondes à peau noire des îles Salomon, dans le Pacifique, possèdent un gène propre, différent de ceux des Européens.

La blondeur des cheveux est assez rare chez les humains et est trouvée uniquement, à quelques exceptions près, aux fréquences les plus élevées dans les populations caucasiennes d'origine européenne et... en Océanie. Des chercheurs de l'université de Stanford, en Californie, se sont intéressés aux habitants de l'archipel des îles Salomon où les blonds à peau foncée sont très nombreux. Et une analyse génétique a montré que ceux qui avaient les cheveux blonds possédaient un gène spécifique déterminant cette couleur, et que le gène en question était différent de celui donnant leur blondeur aux européens (publié dans la revue Science).

DR.
DR.

L'archipel des îles Salomon est constituée de 12 îles principales et de 900 autres disséminées dans le sud-ouest de l'océan Pacifique, au sud-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cet archipel a des habitants qui ont la peau la plus foncée après celle des Africains, et la plus grande proportion de cheveux bl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant