La Birmanie invitera des observateurs occidentaux aux élections

le
0

RANGOUN, 24 mars (Reuters) - La Birmanie invitera pour la première fois des observateurs de l'Union européenne et du Centre Carter, basé aux Etats-Unis, pour surveiller le déroulement des élections législatives prévues en fin d'année, a dit un responsable du gouvernement. "Nous autoriserons la fondation Carter et l'UE à observer les prochaines élections législatives en toute indépendance afin de garantir des élections libres et équitables", a déclaré Soe Thein, l'un des ministres de la Présidence, lundi lors d'une conférence. Aucun observateur étranger n'avait été invité à superviser le déroulement des législatives de 2010, prélude à l'ouverture du pays à la démocratie l'année suivante après un demi-siècle de dictature militaire. Seuls des observateurs de l'Asie du Sud-Est avaient été autorisés à suivre les élections partielles de 2012, marquées par l'entrée au Parlement de l'opposante Aung San Suu Kyi. La commission électorale a fixé à la fin avril la date limite d'enregistrement des formations politiques souhaitant participer au prochain scrutin législatif, qui aura lieu probablement dans la première semaine de novembre. (Aung Hla Tun; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant