La Biélorussie et le Turkménistan dévaluent leurs devises

le
0

MINSK, 5 janvier (Reuters) - La Biélorussie et le Turkménistan, deux anciennes républiques de soviétiques, ont dévalué leurs monnaies après les turbulences sur le marché des changes liées à la chute du rouble russe. La Russie, principal partenaire économique de ces pays, est frappé par les sanctions occidentales en raison du rôle de Moscou dans la crise ukrainienne. Ces sanctions sont venues s'ajouter à une chute des prix pétroliers pour faire plonger le cours du rouble de près de 40% face au dollar l'an passé. La banque centrale de Biélorussie a déclaré lundi qu'elle abaissait le taux officiel du rouble biélorusse USDRBYFIX= de près de 7% par rapport au dollar. Le rouble biélorusse s'échangera officiellement mardi à 12.740 roubles contre un dollar, alors que le taux de conversion était lundi à 11.900 roubles, ce qui traduit un nouvel affaiblissement de la monnaie biélorusse qui a chuté d'environ 20% par rapport au dollar en 2014. Le Turkménistan a également dévalué depuis le 1er janvier sa monnaie, le manat, d'environ 19% à 3,5 pour un dollar, selon le site internet de la banque centrale du pays, qui n'a donné aucune précision, ni commentaire sur cette décision. (Pavel Polityuk et Dmitry Solovyov; Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant