La betterave russe plus coûteuse à produire

le
1

Commodesk - Les surfaces betteravières seront réduites de 13 à 17% en Russie en 2013, laissant entre 950.000 et 1 million d'hectares de cultures, estime l'association des producteurs russes de sucre, à 15 jours de sa conférence annuelle.

Pour Andrei Bodin, directeur général de l'association, la perte de compétitivité de la betterave par rapport aux cultures céréalières explique ce recul. Les prix des carburants et des engrais ont augmenté, portant le coût de production entre 100 et 125 roubles (2,5 à 3,1 euros) par kilo.

43,4 millions de tonnes de betteraves ont été ramassées en 2012, avec un rendement moyen de 398 kilos par hectare. Elles ont donné 4,8 millions de tonnes de sucre, un montant proche du record de 5 millions de tonnes de la précédente campagne.

En 2013-2014, la production de sucre pourrait être comparable, en réduisant les pertes au cours de la récolte, lors du stockage et du traitement des betteraves. Cependant, jusqu'ici, la production de la matière brute a augmenté plus vite que la modernisation et l'augmentation de la capacité des usines sucrières.
Le sucre russe valait 21.500 roubles (539 euros) la tonne en février, donnant des marges moyennes de 15.000 roubles (375,9 euros) par hectare de betteraves planté.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • peiffe12 le mardi 5 mar 2013 à 00:00

    Vérifiez vos chiffres : c'est impossible : vos chiffres ne sont pas cohérents : vérifiez avant d'écrire n'importe quoi !