La BERD soutient les investissements d'AgroGeneration en Ukraine

le
0
(Commodesk) La Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) soutient l'agriculture ukrainienne et en particulier le producteur AgroGeneration, en lui accordant un prêt de 10 millions de dollars, cette semaine. La société, créée en 2007 par Charles Beigbeder, veut doubler sa superficie de terres arables dans ce pays, d'ici à 2012 et accroître son nombre de silos de collecte. Pour atteindre son objectif, AgroGeneration affirme remettre en culture des terres laissées en friches et restructurer les anciennes installations des kolkhozes, souvent laissées en l'état depuis 15 ans. Elle possède déjà 50.000 hectares et six fermes. Cette opération offre aussi à la BERD la possibilité de devenir actionnaire de la compagnie française. Globalement, depuis le début de l'année, la banque européenne a "déjà signé neuf transactions dans ce secteur et en Ukraine, pour une valeur de 150 millions d'euros", explique Gilles Mettetal, directeur de l'Agribusiness à la BERD, premier investisseur dans ce pays. L'Ukraine pourrait ainsi regagner sa place de "grenier à grains du monde". C'est dans ce pays, mais aussi en Roumanie, en Russie et au Kazakhstan que se trouvent les "terres noires" (chernozioms en russe), considérées comme les meilleures au monde, pour les céréales. Et l'Ukraine possèderait un quart des terrains labourables européens, dont 10 millions d'hectares peu ou pas exploités (sur un total national de 30 millions). Les coûts d'acquisition des baux sont particulièrement bon marché, par rapport aux niveaux d'Europe de l'Ouest. Pour l'instant.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant