La Belgique presse la France de prendre des mesures à Calais

le
1
    BRUXELLES, 27 janvier (Reuters) - Le Premier ministre belge 
presse le gouvernement français de prendre des mesures pour les 
camps de migrants de Calais et Dunkerque, où les défenses 
érigées pour empêcher le passage au Royaume-Uni affectent 
plusieurs communes côtières belges.  
    Charles Michel a envoyé une lettre officielle en ce sens à 
son homologue Manuel Valls, a-t-on indiqué dans son entourage. 
    Les deux hommes doivent de rencontrer lundi prochain à 
Bruxelles, en marge d'une réunion européenne. 
    "Nous voulons des propositions concrètes de la France sur la 
façon de régler la situation à Calais", a-t-on précisé de même 
source. 
    La France a renforcé les mesures de sécurité à Calais et, en 
conséquence, des migrants tentent à présent de rejoindre la 
Grande-Bretagne à partir de la Belgique. 
    Depuis le mois de décembre, la police belge a interpellé des 
centaines de migrants en séjour illégal près du port de 
Zeebrugge.  
    Près de 4.000 migrants sont actuellement installés dans la 
"jungle" de Calais où le gouvernement a installé au début du 
mois des logements modulaires destinés à recevoir 1.500 
personnes. 
    Environ 4.000 migrants sont également regroupés dans des 
conditions sanitaires encore pires qu'à Calais à Grande Synthe, 
près de Dunkerque, sur un terrain vague boueux. Dans ce camp, 
qui ne comptait que quelques dizaines de migrants il y a 
quelques mois, sont rassemblés de nombreux Kurdes. 
 
 (Robert-Jan Bartunek, avec Gérard Bon à Paris, édité par Yves 
Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 10 mois

    Sarko avait réglé le problème, mais Hollande défait tout ce qu'il a fait.