La Belgique lève le secret bancaire

le
0
Près de 250.000 comptes détenus par des étrangers vont être révélés. 100.000 Français sont concernés.

L'administration fiscale belge se prépare à lever le secret bancaire sur les comptes d'épargne ouverts dans le pays par quelque 250.000 Européens, dont 100.000 Français, a indiqué hier le ministère des Finances.

Cette opération transparence fait suite à l'entrée en vigueur l'an dernier en Belgique d'une directive européenne sur la taxation de l'épargne, supprimant de facto le secret bancaire qui existait auparavant dans le pays. « Il est prévu de transmettre ces informations bancaires d'ici au 1er juillet aux autorités fiscales des pays d'origine » des titulaires des comptes, a-t-on indiqué au ministère.

Il s'agit de personnes habitant en France mais disposant d'un ou plusieurs comptes d'épargne en Belgique, pays réputé pour sa fiscalité avantageuse.

Les comptes visés sont détenus dans toutes les grandes banques du pays : BNP Paribas-Fortis, ING, KBC, Dexia notamment. En vertu de ce texte, l'administration fiscale belge accepte désormais de procéder à des échanges automatiques d'informations fiscales et bancaires en Europe.

LIRE AUSSI :

» Les banques encouragent l'épargne sur livret

» Livrets d'épargne : l'offensive des banques en ligne

» Le taux du Livret A pourrait atteindre 2,5% en août

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant