La Belgique attendue au tournant

le
0
La Belgique attendue au tournant
La Belgique attendue au tournant

C'est sans doute l'équipe outsider la plus attendue de ce Mondial. La Belgique, avec sa génération dorée, entre mardi dans la compétition face à l'Algérie et espère ne pas décevoir ses supporters, qui attendent un match à ce niveau depuis 2002 (élimination en huitièmes contre le Brésil). Avec des joueurs comme Eden Hazard, Vincent Kompany, Thibaut Courtois ou encore Romelu Lukaku, difficile de ne pas imaginer les Diables Rouges aller très loin dans la compétition. Mais ils devront pour cela savoir gérer la pression : jamais une sélection belge n'a suscité autant d'intérêt. « Je ne crois pas en la pression, affirme pourtant Romelu Lukaku. On a une équipe avec des joueurs d'une qualité exceptionnelle. Là, on veut débuter et faire des bons résultats. Douze années sans tournoi, c'est long. La Belgique attend cela. »

Un quart contre l'Argentine ?

Une attente très forte qui ne fait pas peur au sélectionneur Marc Wilmots, très impatient d'entrer dans la compétition. « Le travail est fini, les joueurs sont en forme et nous avons eu une préparation parfaite. Notre Coupe du Monde peut réellement débuter. Je ne m'inquiète pas mais je suis curieux de voir comment cela va se passer dans notre groupe. Les matchs qui ont déjà été joués au Brésil nous ont montré que toutes les équipes y vont à fond. On dirait qu'elles peuvent courir 120 minutes. Il ne faut pas oublier qu'un premier match n'est pas décisif. Nous devrons jouer en équipe et les joueurs devront remplir leurs tâches. Jouer son propre Mondial, c'est la meilleure manière de le rater. » Pas question donc de se projeter vers un éventuel huitième contre le Portugal ou le Ghana. Et encore moins vers un quart contre l'Argentine?

Rendez-vous en 2016 ?

Troisième équipe la plus jeune de ce Mondial (25 ans et 8 mois de moyenne d'âge), la Belgique pourrait craquer sous la pression. Son capitaine Vincent Kompany (28 ans) a déjà prévu la parade en cas d'échec : rendez-vous dans deux ans ! « Notre groupe est jeune, c'est son premier grand tournoi. Je crois donc qu'il est encore un peu tôt pour rêver de sommet. Pour la gagne, il faudra plutôt nous attendre en 2016, à l'Euro en France. » Mais la génération Hazard espère bien frapper un grand coup dès 2014. A commencer par ce match face à l'Algérie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant