La Belgique accouche de "la Suédoise"

le
0
Charles Michel, 38 ans, doit devenir le prochain Premier ministre belge.
Charles Michel, 38 ans, doit devenir le prochain Premier ministre belge.

La Belgique ne battra pas son propre record, dûment consigné dans le Guinness. Au terme des législatives de 2010, elle avait mis un an et demi pour se doter d'un gouvernement. Cette fois, il ne lui a fallu "que" 135 jours, mais le résultat est ébouriffant, et ce, à plusieurs titres.Nouveauté la plus évidente : le Premier ministre. Non parce qu'il s'agit d'un francophone (son prédécesseur, le socialiste Elio Di Rupo, l'était également), mais en raison de son profil personnel. À 38 ans, le libéral Charles Michel est sensiblement plus jeune que tous ceux qui l'ont précédé, flamands et francophones confondus. Sa nomination souligne également le goût des Belges pour les dynasties politiques, puisque l'heureux promu est le fils de Louis Michel, alias "Big Loulou", qui fut ministre des Affaires étrangères et commissaire européen.Cocktail "la Suédoise"Mais au-delà des apparences, le plus intéressant tient dans la composition du cocktail déjà surnommé "la Suédoise", les couleurs des partis impliqués, le bleu et le jaune, étant celles du royaume scandinave. Dans un pays où la vie politique est totalement scindée, la tradition voulait que les coalitions gouvernementales soient basées sur la symétrie : autant de partis francophones que flamands.Une règle mise à mal ces dernières années et qui est aujourd'hui allègrement piétinée. Les francophones ne sont, cette fois, représentés que par le Mouvement réformateur (libéral), tandis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant