La Belgique a emprunté des gilets pare-balles à l'armée US

le
0
    BRUXELLES, 26 novembre (Reuters) - Prise de court, l'armée 
belge a emprunté des gilets pare-balles à l'armée américaine 
pour protéger ses forces, massivement déployées dans les rues de 
Bruxelles depuis samedi dernier en raison d'une menace 
d'attentats. 
    Expliquant qu'elle manquait de matériel moderne et léger 
pour équiper la totalité des hommes qui ont patrouillé dans la 
capitale, les forces armées belges ont déclaré jeudi dans un 
communiqué qu'elles avaient demandé un certain nombre de gilets 
pare-balles aux installations militaires américaines en 
Belgique. 
    L'armée belge disposait de gilets pare-balles pour ses 
hommes mais ils étaient plus lourds et de facture plus ancienne, 
moins pratiques que ceux des Américains. 
    Le niveau d'alerte a été porté au degré maximal, 4, dans la 
nuit de vendredi à samedi dernier pour la Région bruxelloise. Ce 
seuil, correspondant à une menace "sérieuse et imminente", a été 
abaissé jeudi d'un cran, de sorte que la totalité de la Belgique 
est maintenant au niveau 3. 
 
 (Alastair Macdonald; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant