La Belgique, 18 mois de crise politique

le
0
CHRONOLOGIE - La crise intitutionnelle de la Belgique a donné lieu à de multiples retournement de situation et des formes de protestations originales. Retour sur une crise qu'aucun État n'avait jamais connu.

Depuis 2007, les pressions flamandes sur l'état fédéral belge ont mis les différents gouvernements dans la difficulté. Entre juin 2007 à juin 2010, cinq gouvernements se sont succédé à Bruxelles. Les divisions entre flamands et francophones sont de plus en plus criantes. La Flandre, riche, refuse depayer pour les régions francophones et plus pauvres.

Le statut bilingue de l'arrondissement de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV) est une pomme de discorde insoluble: les fancophones de cette banlieue riche de Bruxelles veulent garder leurs administrations et leur statut bilingues alors que la Flandres exige que ces communes, géographiquement situées en Flandres, deviennent strictement néerlandophones. L'absence de consensus sur ce suejt fait tomber le gouvernement de Yves Leterme en avril 2010 et contraint le pays à l'organisation d'élections législatives anticipées le 13 juin 2010.

Dans la partie flamande du pays qui représente 60% de la population, le part

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant