La BEI continue à financer les pays européens en crise

le
0
En 2010, la Banque européenne d'investissement a prêté 71 milliards d'euros. Espagne et Italie en tête.

La crise économique a beau être globalement terminée, ses stigmates se font encore largement sentir. En témoignent les résultats annuels de la Banque européenne d'investissement (BEI) publiés ce mardi. L'établissement chargé de financer le développement européen a prêté 72 milliards d'euros en 2010. Un chiffre en repli par rapport aux 79 milliards accordés en 2009, mais qui reste très élevé par rapport aux prêts accordés les années normales par la BEI, plutôt proches des 50 milliards en moyenne.

«L'effort exceptionnel demandé à la BEI pour soutenir l'économie européenne devait être temporaire, explique Philipe Maystadt, son président. C'est l'explication du début de retour à la normale du volume de nos prêts.» Preuve que cette mission n'est pas achevée, la banque prévoit de prêter aux alentours de 65 milliards d'euros encore en 2011. Par ailleurs, 6 milliards seront débloqués entre 2011 et 2013 pour neuf pays méditerranéens: Algérie, Tunisie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant