La BdF maintient sa prévision de croissance à 1,4% malgré le Brexit

le
2
    PARIS, 25 juin (Reuters) - Le gouverneur de la Banque de 
France a maintenu samedi sa prévision d'une croissance du 
produit intérieur brut (PIB) de la France d'au moins 1,4% cette 
année, malgré la victoire du camp du "Brexit" au référendum 
britannique de jeudi.      
    "Il n'y a pas aujourd'hui si on regarde l'économie 
française, de menace de rechute pour les prochains trimestres", 
a déclaré François Villeroy de Galhau sur France inter. 
    Selon lui, l'impact du Brexit concernera en premier lieu 
l'économie britannique.    
    "Les conséquences seront plus lourdes pour le Royaume-Uni 
que pour l'Europe", a-t-il observé. 
    Le gouverneur de la Banque de France, également membre du 
conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), 
a estimé que la mobilisation des banques centrales vendredi pour 
répondre aux turbulences financières consécutives au scrutin "a 
été efficace sur le plan collectif". 
 
 (Myriam Rivet, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 il y a 6 mois

    "Il n'y a pas aujourd'hui si on regarde l'économie française, de menace de rechute pour les prochains trimestres" le 24 juin 2016. Celle là je la garde pour faire rire mes petits enfants

  • M4098497 il y a 6 mois

    En effet il n'y a aucune raison de changer les prévisions: le Brexit et le chômage sont des détails de l'histoire

Partenaires Taux