La BdF confirme prévoir un recul du PIB de 0,1% au 2e trimestre

le
0
La BdF confirme prévoir un recul du PIB de 0,1% au 2e trimestre
La BdF confirme prévoir un recul du PIB de 0,1% au 2e trimestre

PARIS (Reuters) - Le produit intérieur brut de la France devrait reculer de 0,1% au deuxième trimestre, confirme la Banque de France en troisième estimation, dans son enquête mensuelle de conjoncture publiée lundi.

Au premier trimestre, la croissance de l'économie française avait été nulle et l'Insee a annoncé prévoir une hausse de 0,4% du PIB sur l'ensemble de 2012.

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie est en baisse d'un point en juin à 91, après 92 en mai (93 annoncé précédemment).

L'indicateur des services baisse de deux points à 90, après 92 en mai (inchangé).

"L'activité industrielle est globalement restée stable au mois de juin, le recul dans l'industrie automobile étant tout juste compensé par de meilleures performances dans l'industrie pharmaceutique et les industries agroalimentaires notamment", écrit la Banque de France dans son communiqué.

"Toutefois, les carnets de commandes se sont de nouveau contractés et les stocks de produits finis se sont un peu alourdis. Le taux d'utilisation des capacités de production s'est légèrement accru tout en restant inférieur à la moyenne de longue période", poursuit-elle.

"Les prévisions sont orientées vers le maintien de l'activité à court terme."

Dans les services, l'activité s'est, dans l'ensemble, inscrite en léger recul au mois de juin et la demande globale s'est à nouveau repliée, poursuit la BdF. Les prix ont encore légèrement diminué et les effectifs sont restés stables.

"Les prévisions font état d'une incertitude quant au maintien de l'activité pour les prochains mois", écrit-elle.

Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant