La BCE soutient la Commission sur la relance de la titrisation

le
0
    BRUXELLES, 15 février (Reuters) - Le président de la Banque 
centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a apporté lundi son 
soutien au projet de relance du marché des titres adossés à des 
actifs (asset-backed securities, ABS) élaboré par la Commission 
européenne, en déclarant qu'il devrait permettre de renforcer le 
secteur tout en garantissant la stabilité financière.  
    Le marché européen des ABS s'est réduit de moitié depuis la 
crise financière mondiale de 2008-2009, déclenchée par un 
effondrement des cours de ce type de produits financiers aux 
Etats-Unis.  
    La Commission européenne a présenté en septembre dernier un 
projet de relance de la titrisation en Europe qui prévoit un 
assouplissement des règles de diligence et de nouveaux critères 
de définition d'une titrisation "simple, transparente et 
standardisée".   
    Pour Mario Draghi, les propositions de la Commission 
constituent "un ensemble très solide qui est parvenu à un 
équilibre entre le besoin de relance du marché européen de la 
titrisation et le besoin de préserver le cadre réglementaire 
prudentiel". 
    Lors d'une audition par la commission des Affaires 
économiques et financières du Parlement européen, il a précisé 
que la BCE était en train de formaliser son opinion sur les 
propositions de la Commission .  
    Les 28 Etats membres de l'Union ont approuvé en décembre la 
proposition de la Commission et c'est désormais au Parlement 
européen de se prononcer.  
    La BCE a acheté pour 17,8 milliards d'euros d'ABS dans le 
cadre du programme d'achats d'actifs lancé en novembre 2014 pour 
aider les banques à diversifier leurs sources de financement et 
tenter de relancer le crédit dans la zone euro.  
         
 
 (Francesco Guarascio; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant