La BCE salue le projet français d'un nouveau type de dette

le
4
    FRANCFORT, 24 février (Reuters) - La Banque centrale 
européenne (BCE) a accueilli mercredi favorablement un projet 
français portant sur la création d'une nouvelle catégorie de 
dette destinée à contribuer à éponger les pertes d'une banque en 
cas de faillite. 
    Le projet du gouvernement français, qui s'inscrit dans le 
cadre de la mise en oeuvre des nouvelles règles européennes pour 
la résolution des crises bancaires, propose la création d'une 
nouvelle classe de titres de créance disponibles pour 
l'absorption des pertes.   
    Le nouvel instrument modifierait la hiérarchie des 
créanciers des banques en créant une nouvelle catégorie placée 
devant la dette dite "senior" dans l'ordre des mises à 
contribution pour éponger les pertes d'un établissement 
bancaire.  
    La BCE "salue le fait ce que projet de loi vise à améliorer 
la résolution bancaire en offrant une assurance juridique 
concernant la capacité de cette classe d'instruments (...) à 
absorber des pertes", lit-on dans un avis de l'institution de 
Francfort. 
    Le choix de Paris diffère de celui de Berlin, qui a préféré 
modifier le statut de la dette senior déjà émise. 
     
 
 (Patrick Vignal pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le jeudi 25 fév 2016 à 00:07

    l'horreur réglementaire: MREL et TLAC appliqués différemment par chaque pays.

  • M4669049 le mercredi 24 fév 2016 à 23:04

    Pourraient ils préciser le type d"introduction"? J'ai déjà mal au luc.

  • pichou59 le mercredi 24 fév 2016 à 22:12

    très fort

  • M476110 le mercredi 24 fév 2016 à 21:24

    Ah ça oui, pour les dettes on est les champions !