La BCE s'attaque sérieusement à la déflation

le
0
La BCE a baissé son taux directeur six fois depuis 2012, la dernière fois en juin, à 0,15 %.
La BCE a baissé son taux directeur six fois depuis 2012, la dernière fois en juin, à 0,15 %.

Face au risque de déflation et à une croissance atone en zone euro, la Banque centrale européenne a annoncé jeudi une baisse des taux directeurs et des achats d'obligations sécurisées et de titres de dette. La première mesure est une surprise. La BCE a abaissé jeudi son principal taux directeur de 0,15 % à 0,05 %, ce qui amène le loyer de l'argent en zone euro au plus bas niveau de son histoire. L'institution monétaire de Francfort a déjoué les attentes des analystes qui, sans exclure totalement cette éventualité, ne misaient pas véritablement dessus pour la plupart. Le taux marginal est abaissé de 0,40 % à 0,30 % et le taux de dépôt, passé pour la première fois en territoire négatif en juin, recule de - 0,10 % à - 0,20 %, a précisé le porte-parole de la Banque centrale. Il y a une dizaine de jours, Mario Draghi s'était publiquement inquiété d'une dégradation des attentes d'inflation à moyen et long terme en zone euro et dit prêt à "ajuster davantage" la politique monétaire. Les observateurs avaient vu dans ces propos un signal pour le lancement de mesures dites "non conventionnelles", plus qu'une nouvelle baisse de taux.Il a tenu parole : la Banque centrale européenne va également lancer un programme de rachat de dette privée pour soutenir le crédit aux PME. Et Mario Draghi de détailler : la BCE va racheter "un large portefeuille de titres adossés à des titres de créances (ABS)", mais aussi "un large portefeuille...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant