La BCE redistribuera les profits des titres grecs

le
0

BRUXELLES (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a décidé de redistribuer les profits tirés de ses obligations grecques aux Etats membres de la zone euro, qui pourraient ensuite décider de les rétrocéder à Athènes dans le cadre d'un accord sur la dette, a déclaré Luc Coene, membre du conseil des gouverneurs de la BCE.

Le président de la BCE Mario Draghi a rappelé la semaine dernière que la BCE ne pouvait financer directement les Etats, mais qu'elle était autorisée à distribuer une partie de ses bénéfices aux Etats membres, ouvrant ainsi la voie à une aide indirecte à la Grèce.

Luc Coene, qui s'exprimait lundi mais dont les propos ont été soumis à un embargo jusqu'à mercredi matin, a confirmé que la BCE avait choisi cette stratégie.

"Ce dont nous avons convenu dans l'Eurosystème, c'est qu'effectivement nous ne souhaitons pas tirer profit des transactions avec la Grèce et, lorsque le bénéfice des années passées sera distribué, chaque gouvernement déterminera quelle proportion doit revenir à la Grèce", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

D'après des sources européennes, la BCE détient environ 50 milliards d'euros d'obligations grecques dans le cadre d'un programme d'urgence de rachat de titres lancé en mai 2010.

Mais l'institution a acheté les titres à un peu moins de 40 milliards d'euros, ce qui porte à 10 à 15 milliards d'euros la plus-value qui pourrait être redistribuée vers la Grèce.

Philip Blenkinsop, Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant