La BCE publiera un flux de données record après les stress tests

le
0
LA BCE DONNE LA PROCÉDURE DE COMMUNICATION DES RÉSULTATS DES TESTS DE RÉSISTANCE BANCAIRE
LA BCE DONNE LA PROCÉDURE DE COMMUNICATION DES RÉSULTATS DES TESTS DE RÉSISTANCE BANCAIRE

par Laura Noonan

LONDRES (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a présenté ce jeudi la procédure de communication des résultats de ses futurs tests de résistance bancaire ainsi que le document type de leur présentation.

La BCE ajoute qu'elle donnera aux banques deux semaines pour présenter leurs stratégies dans le cas d'un déficit de fonds propres avéré.

La banque centrale examine la valorisation des actifs des 128 premières banques de la zone euro afin d'évaluer leur capacité à résister à de futurs chocs financiers. Les résultats de cet examen de passage seront publiés durant la seconde quinzaine d'octobre, soit peu de temps avant que la BCE n'assume la supervision des banques de la zone euro, le 4 novembre.

"La BCE a été très transparente dans sa communication avec les banques et entend fournir autant de détails que possible aux marchés et aux autres intervenants sur les progrès effectués dans l'évaluation complète et sur la fin du processus", a déclaré Danièle Nouy, président du conseil de surveillance du Mécanisme de supervision unique (MSU).

La BCE a présenté jeudi des "modèles de présentation" précisant les modalités de publication des résultats des tests de résistance mais également détaillé les étapes qui jalonneront le parcours jusqu'à la fin des tests, soit la communication aux banques de résultats "partiels et provisoires" en "septembre-octobre", tout en conservant les résultats définitifs jusqu'à un moment "très proche" de leur publication.

Comme le rapportait Reuters le 9 juillet, le modèle de présentation inclut le "ratio de levier", soit le rapport brut de l'actif aux fonds propres que les banques n'ont pas pour l'instant l'obligation de révéler.

"La présentation publique des résultats de l'évaluation complète sera effectuée à l'aide de modèles standard. Ceux-ci comprendront les conclusions spécifiques pour chaque banque ainsi qu'un rapport agrégé sur le résultat complet de l'exercice pour les 128 banques", explique la BCE dans un communiqué.

En dehors de la publication des principaux ratios, la BCE donnera également des informations étendues sur les portefeuilles des banques, précisant notamment les cas où les régulateurs ont procédé à d'importants ajustements par rapport aux propres valorisations de leurs actifs par les établissements.

Pour la première fois seront publiés des ratios de référence mesurant la proportion des créances douteuses par rapport à l'ensemble des créances, ainsi que les niveaux des provisions constituées par les banques, définis eux aussi suivant une procédure normalisée.

Ce faisant, analystes et investisseurs pourront procéder à des comparaisons pertinentes, l'une de leurs principales revendications.

Donner aux investisseurs les moyens de prendre des décisions en toute connaissance de cause vis-à-vis des banques européennes est l'un des principaux objectifs des tests dans la mesure où leurs valorisations sont à la traîne de leurs homologues américaines depuis la crise.

Les résultats des tests se feront sur la base des positions bancaires à la fin 2013 mais des informations complémentaires seront données dans le cas d'un appel au marché intervenu entre le 1er janvier et le 30 septembre.

"Les modèles spécifiques à chaque banque présenteront une vue d'ensemble de leurs données financières clés, les résultats détaillés de l'AQR (NDLR - Examen de la qualité des actifs) et des tests de résistance ainsi que d'importantes informations supplémentaires comme toute émission sur les marchés financiers lancée en 2014", observe la BCE.

Dans le cas d'un déficit en capital survenant dans le cadre des scénarios économiques les plus probables, la BCE s'attend à ce que les banques le comblent avec la forme la plus pur de fonds propres, ce qui exclut a priori de passer par des cessions d'actifs.

Si le déficit de fonds propres intervient suivant un scénario économique défavorable, il pourra être couvert par d'autres formes de fonds propres, comme des obligations convertibles.

La BCE prépare enfin la méthode d'intégration des conclusions de l'AQR dans les tests de résistance. "Les résultats de l'AQR permettront d'ajuster le point de départ du test de résistance. La méthodologie d'intégration sera publiée au cours de la première quinzaine d'août", dit-elle.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant