« La BCE ne va pas pouvoir acheter grand chose » Eric Pictet, Muzinich

le
4

Eric Pictet, directeur général de Muzinich, estime que l'on ait peut-être arrivé au bout du système dans lequel les politiques des banques centrales viennent soutenir les marchés. Il est revenu sur les propos rassurants de responsables chinois sur la non dévaluation du yuan.

Eric Pictet, directeur général de Muzinich, était l'invité de Lucie Morlot dans Direct Marchés.

Copyright (c) 2016 www.TVFinance.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme le lundi 29 fév 2016 à 08:49

    Pourquoi les chinois dévalueraient ils ???? Ils prennent au contraire toutes les dispositions ( Paniers de monnaies pour fixer le Yuan, entrée dans le systeme du FMI ( obtentions de DTS en conséquence ) Achats d'actifs massifs plutot que du billet (fausse monniae Dollar), poursuite de la croissance garantie pur 10 ans chez eux au moins ( vu les manques de la population )

  • M7634101 le samedi 27 fév 2016 à 10:48

    "estime que l'on ait peut-être arrivé " : au secours!

  • M7520498 le samedi 27 fév 2016 à 10:43

    mais depuis que les monnaies existent ,la dévaluation a été de mise .....................il est impossible qu'elle s'enraye .....................et malgré ce les riches sont encore plus riche ........................faut donc accentuer la dévaluation , valoriser le travail manuel au niveau de l'intellectuel et abolir les paradis fiscaux .l

  • jleparis le vendredi 26 fév 2016 à 15:00

    On est arrivé peut être..ce serait mieux.