La BCE est libre d'ajuster son QE si l'inflation remonte-Mersch

le
1

FRANCFORT, 7 avril (Reuters) - La Banque centrale européenne aura toute liberté d'ajuster son programme d'assouplissement quantitatif (QE) si elle avance plus vite que prévu vers son objectif de remontée de l'inflation, a déclaré mardi Yves Mersch, membre du directoire de la BCE. "Si nous étions amenés à constater que ce processus nous rapproche plus tôt de notre objectif, nous ne serions évidemment pas liés à nos décisions au point que nous ne pourrions pas ajuster les choses", a-t-il déclaré au journal allemand Börsen-Zeitung. Cela serait notamment le cas si l'évolution vers l'objectif officiel d'inflation de la BCE, soit un niveau proche de mais inférieur à 2%, était plus rapide ou plus lente que prévu, a-t-il dit. "Dans un sens comme dans l'autre, nous ne refusons pas de voir la réalité", a souligné Yves Mersch. La BCE a entamé en mars ses rachats d'actifs, dont des obligations souveraines, qu'elle prévoit d'effectuer au rythme de 60 milliards d'euros par mois jusqu'en septembre 2016 au moins. Yves Mersch a par ailleurs mis en garde contre la tentation d'utiliser le taux de change de l'euro pour améliorer la compétitivité de la région, notant que cela serait contraire à la loi dans l'Union européenne. (David Milliken et John O'Donnell, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ccondem1 le mardi 7 avr 2015 à 17:53

    Faux monnayeur n'a jamais d'honneur ;-)

Partenaires Taux