La BCE en quête d'idées pour stimuler l'activité

le
0
Son président a ouvert la porte à une baisse des taux et à d'autres mesures nouvelles pour relancer la croissance.

Les printemps se suivent et se ressemblent de plus en plus pour la Banque centrale européenne (BCE). Peu avant l'été 2012, Mario Draghi avait calmé net les inquiétudes des marchés financiers en promettant de «tout faire» pour sauver la zone euro. Une déclaration suivie, en septembre, par la présentation du programme OMT de rachat d'obligations des pays en difficulté. Cette année encore, le président de la BCE a préparé le terrain à un geste fort, en assurant, jeudi, à l'occasion de la conférence de presse mensuelle, que son institution travaillait à trouver «de nouveaux instruments» pour stimuler l'économie de la zone euro.

De quels instruments s'agit-il? Mario Draghi refuse d'en dire plus pour le moment: «Nous réfléchissons à 360 degrés, examinant tout ce que nous pouvons faire et ce que nous ne pouvons pas faire afin de trouver les meill...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant