La BCE apparaît plus que jamais accommodante, souligne Candriam

le
0

(AOF) - " La première réunion 2017 de la BCE n'était pas la plus attendue. Après avoir décidé en décembre la prolongation de son programme d'achat, Mario Draghi n'a pas annoncé de changement dans sa politique monétaire. Le taux de dépôt de -0,40% est resté ainsi inchangé alors que les indicateurs économiques de la zone euro se sont améliorés. La plupart des indices PMI pointent en effet vers une accélération de la croissance et le taux d'inflation de décembre a atteint son plus haut depuis septembre 2013", a commenté Nicolas Forest, directeur de la gestion obligataire chez Candriam.

"L'indice HICP a ainsi cru de 1,1% sur un an, dynamique qui devrait perdurer dans les prochains mois.

Confronté à cet ensemble de bonnes nouvelles, Mario Draghi a voulu être prudent en assurant n'avoir pas discuté d'un tapering (ralentissement du rythme d'achat) et en cherchant à maintenir un ton accommodant.Des taux bas restent nécessaires, selon lui, pour permettre à plus long terme une remontée des taux.

Alors que la FED continue lentement son resserrement monétaire, la BCE apparaît plus que jamais accommodante. La devise européenne devrait ainsi rester sous pression ", a conclu Nicolas Forest.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant