La BCE annoncerait un rachat de dettes de 600 milliards d'euros

le
1
LA BCE ANNONCERAIT UN RACHAT DE DETTES SOUVERAINES DE 600 MILLIARDS
LA BCE ANNONCERAIT UN RACHAT DE DETTES SOUVERAINES DE 600 MILLIARDS

(Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) annoncera cette semaine un programme d'achat de dettes souveraines d'un montant de 600 milliards d'euros, prédit lundi une enquête Reuters auprès d'intervenants sur le marché monétaire, qui jugent toutefois une telle mesure insuffisante pour relever le niveau de l'inflation près de 2%.

Face au risque de déflation dans la zone euro, le marché parie avec insistance depuis deux mois sur le lancement d'un programme dit d'assouplissement quantitatif (QE) de la part de la BCE, peut-être lors de sa réunion prévue jeudi.

Dix-huit traders sur vingt interrogés dans le cadre de l'enquête pensent que l'institution de Francfort annoncera jeudi un QE.

Les appels en faveur d'une telle action se sont multipliés depuis la publication des chiffres de l'inflation en décembre dans les pays partageant la monnaie unique. La semaine dernière, Eurostat a confirmé que les prix à la consommation avaient baissé de 0,2% sur un an le mois dernier dans la zone euro, une première depuis octobre 2009.

Toutefois, 14 traders sur 18 pensent que le rachat de dette souveraine ne sera pas suffisant pour ramener l'inflation au niveau de l'objectif fixé par la BCE.

La Banque centrale européenne a pour mandat une inflation légèrement en dessous de 2%.

Une autre enquête de Reuters auprès d'économistes estime à 90% la probabilité de voir la BCE lancer un QE complet.

(Ashrith Rao Doddi et Swati Chaturvedi, Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2377019 le mardi 20 jan 2015 à 12:07

    Depuis 2008 nous sommes entrés dans une période instable que les responsables politiques ont tenté de stabiliser en endettant les Etats pour régler les difficultés de banques. A présent la BCE va inonder les marchés avec des centaines de milliards d'euros qui vont contribuer à entretenir la bulle spéculative sur les actions, les emprunts d'Etat et l'immobilier pour le plus grand profit de quelques initiés. Il est désormais attesté que les bulles spéculatives accroissent les inégalités.

Partenaires Taux