«La bataille pour l'euro est essentielle»

le
0
INTERVIEW - Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et de GDF Suez, met en garde l'Europe contre un excès de régulation qui freinerait la croissance.

Le Forum Paris Europlace, qui se tient mardi et mercredi, se penchera sur les conséquences pour le financement de l'économie des nouvelles règles qui s'appliquent au secteur financier.

LE FIGARO. - Quel sera le message de Paris Europlace au nouveau ministre de l'Économie et des Finances, François Baroin, que vous recevez aujourd'hui ?

Gérard MESTRALLET. - Je tiens d'abord à remercier Christine ­Lagarde de son soutien et je suis heureux que François Baroin participe aujourd'hui aux rencontres de Paris Europlace. Notre préoccupation aujourd'hui, ce sont les conséquences pour le financement de l'économie de l'accumulation des mesures de régulation du secteur financier, européennes et internationales, en cours de mise en œuvre. La peur d'un accident financier majeur l'emporte sur toute autre considération. Les règles, certes néces­saires et dont nous approuvons le principe, visent désormais à privilégier la sécurité et à réduire le niveau de risque des ba

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant